Quels sont les instruments d’évaluation interRAI ?

Le Resident Assessment Instrument (RAI) a été développé aux Etats-Unis à la fin des années 1980 comme un instrument d’évaluation pour mettre en évidence l’état de santé et de bien-être de personnes âgées en institutions, cela d’une manière standardisée et structurée, avec pour but de réaliser une planification de soins de haute qualité et un contrôle qualité.

Une maladie chronique ou invalidante suppose qu'on puisse faire appel aux services de différents contextes de soins simultanément ou à des moments successifs.

Pour tenir compte de l'intégration de ces différents services, de nouvelles versions interRAI ou instruments d’évaluation interRAI (interRAI Suite of Assessment Instruments) mieux adaptés à cette situation ont été autorisés par interRAI en avril 2005, après un processus de restructuration complexe. Tous les instruments d’évaluation offrent la possibilité de communiquer avec les classifications (ICD, ICF, …) et codifications (SNOMED) internationales. Ils sont constitués d’éléments communs et d’échelles complétées par des ajouts dépendants du contexte. Cela permet de partager les données entre les disciplines et les contextes de soins ainsi que de soutenir la continuité des soins.

Les screeners courts fournissent une première estimation de l’état de santé de la personne fragilisée. Les outils intégrés d’évaluation interRAI permettent aux prestataires de soins d’enregistrer, outre le fonctionnement, la santé, les besoins, les préférences et le bien-être de la personne fragilisée, le soutien social et l’utilisation des services de manière systématique, standardisée et cohérente. Les algorithmes fournissent également une évaluation bien fondée des risques pour la santé et des opportunités. Les recommandations, qui sont basées sur approche scientifique du problème, aident à choisir les interventions appropriées.

Qui peut accéder à BelRAI ?

L'application web BelRAI est accessible aux praticiens reconnus d'une profession de soins officielle en Belgique. Ce qui signifie que l'application est accessible :

  • médecins 
  • kinésithérapeutes
  • praticiens de l’art infirmier 
  • sages-femmes 
  • aides-soignants 
  • diététiciens
  • logopèdes
  • ergothérapeutes
  • ...

Soit ces personnes sont connues dans le cadastre des prestataires de soins sur la base de leur diplôme (CoBHRA), soit elles jouent un rôle spécifique auprès d’un employeur qui, dans le cadre d’un circle of trust, leur confèrent les droits requis.

Quels instruments d'évaluation de BelRAI permettent actuellement de partager de données ?

BelRAI met les personnes au centre, en fonction de la situation spécifique dans laquelle elles se trouvent et/ou sont soignées : la situation à domicile, l’établissement de repos et de soins, les soins palliatifs, les soins de santé mentale... 

  • BelRAI Screener : pour les personnes sensibles, à domicile ou en institution, afin de déterminer qui a besoin d'une évaluation BelRAI complète.
  • BelRAI Palliative Screener : peut indiquer si une évaluation complète Palliative Care est utile.
  • interRAI Home Care (HC) : pour les personnes résidant à leur domicile et présentant des besoins en soins complexes.
  • interRAI Long-Term Care Facilities (LTCF) : pour les personnes en institution de soins et présentant des besoins en soins complexes.
  • interRAI Acute Care (AC) : pour les personnes âgées vulnérables dans un hôpital aigu.
  • interRAI Palliative Care (PC) : pour les personnes présentant des besoins en soins palliatifs.
  • interRAI Mental Health (MH) : pour les personnes en institutions de santé mentale.
  • interRAI Community Mental Health (CMH) : pour les personnes résidant à leur domicile et présentant des besoins en santé mentale complexes.
Quelle est la plus-value apportée par BelRAI ?

La plus-value de BelRAI pour les personnes vulnérables, les prestataires de soins et les organisations de soins.

Pour les personnes vulnérables

  • Une détection meilleure et plus précoce des problèmes et l'estimation des besoins en soins, de la lourdeur des soins et de ce qu'une personne est encore capable de faire
  • Un inventaire objectif des besoins en soins
  • Une attention portée au choix personnel, avec une incidence positive sur le rétablissement ou une conservation plus longue de l'indépendance et de l'autonomie

Pour les prestataires de soins

  • Une collecte d'informations standardisée, systématique et cohérente
  • Des algorithmes et des directives en matière de soins scientifiquement validées
  • Une vision holistique et exhaustive d'une personne vulnérable, d'une situation de soins et d'un trajet de soins
  • Le signalement de problèmes potentiels et réels, d'angles morts, de forces et de faiblesses, de souhaits et de besoins
  • La planification qualitative, le suivi, l'évaluation et le contrôle des soins
  • Le soutien de la collaboration multidisciplinaire et interdisciplinaire
  • Éviter le recueil de données redondantes ou identiques
  • Un gain de temps par une meilleure communication mutuelle et un meilleur flux des informations

Pour les organisations de soins

  • Le soutien à l’engagement de moyen, la vision de la sous-occupation ou de la suroccupation
  • La continuité et la transmuralité du processus de soins, le suivi en matière d’environnements de soins
  • Le soutien de la collaboration multidisciplinaire et interdisciplinaire dans l’environnement de soins propre et en dehors
  • Une vision de la problématique des problèmes de santé et le profil de soins
Qu’est-ce que BelRAI n’est pas ?

BelRAI n’est ni un dossier de soins, ni un planificateur de soins. Il reste de la responsabilité des prestataires de soins d’interpréter et de traiter de manière autonome les informations obtenues en vue d’une planification des soins et d’un contrôle de qualité. Cette planification se fait dans le dossier de soins ou dossier patient, un logiciel métier spécifique.